< Retour | accueil > Mizuno Wave Rider 20

Mizuno Wave Rider 20

Publié le 20/01/2017 00:00

#mizuno #rider20 starstarstarstarstar

Mizuno a toujours été une référence dans le monde des chaussures de running. Avec ces chaussures, la marque japonaise a souhaité actualiser l’un des produits de son catalogue. Ont-ils obtenu une amélioration significative par rapport aux modèles précédents ou ont-ils simplement ajouté une version supplémentaire à ce modèle?? Analysons cela.

cabecera

Évaluation technique

Légèreté

4

Amortissement

5

Ajustement

4

Stabilité

4

Traction mouillée

4

traction à sec

3

Lorsque vous ouvrez la boîte et que vous observez les Mizuno Wave Rider 20, la première chose qui vous vient à l’esprit est que ce ne sont peut-être pas les plus belles chaussures, d’un point de vue esthétique, que vous n’ayez jamais vu, et vous les trouverez probablement un peu « de plomb », si vous êtes quelqu’un qui aime les chaussures très légères. Cependant, parfois, les apparences peuvent être trompeuses, et avant de rendre un jugement définitif, mieux vaut les tester et observer ce qui nous attend avec ce nouveau modèle japonais. Par conséquent, je vais chausser ce modèle et hop, allons courir !

Premières sensations. Les premières sensations en portant les nouvelles Mizuno wave rider 20 relèvent du confort ; elles paraissent faire partie de ces chaussures avec lesquelles vous pouvez vous entraîner souvent sans détruire vos articulations (si, bien entendu, vous pesez moins de 80 kg). Ce ne sont peut-être pas les chaussures les plus légères déjà testées, mais elles ne donnent pas l’impression pour autant d’être lourdes, et il est vrai qu’elles pèsent effectivement que 290 g. Par conséquent, avec ce sentiment de confort et de poids acceptable, il reste maintenant à savoir si elles répondent bien sur le terrain.

Adaptation
L’upper renouvelé fait en sorte que celui qui les porte a la sensation que ses pieds sont bien maintenus, et ne peuvent pas bouger. Elles octroient un grand confort grâce à l’utilisation de 3 couches de tissus rénovées. Les chaussures entourent très bien toute la partie du talon et de la voûte plantaire, laissant une grande liberté dans la zone des orteils, de sorte que nous nous sentons bien soutenus, sans avoir la sensation que nos pieds sont asphyxiés. Une autre chose qui a attiré mon attention concerne la languette, dont l’épaisseur est suffisante pour attacher les lacets bien fermement sans porter atteinte à nos métatarsiens.

Protections et renforts
En ce qui concerne les protections, ces chaussures sont conçues avec un renforcement majeur de toute la partie arrière, de sorte que le talon est très bien protégé. À l’avant, les protections sont minimes, car le seul renfort nous ayons trouvé se situe au niveau de l’orteil, ce qui fait que, si nous courons des pistes un peu rocailleuses, nous n’allons être que très peu protégés. Cependant, ces chaussures ont été conçues pour des terrains couverts d’asphalte ; de fait, sur cette superficie, nous serons amplement protégés.

Le logo gris métallisé distinctif de la marque japonaise se trouve à l’arrière des chaussures ; étant réfléchissants, nous serons vus lorsque nous courons de nuit ou dans des zones sombres. Il faut dire cependant que le logo est petit, et qu’il s’agit du seul élément réfléchissant trouvé sur ces chaussures. Il aurait été appréciable d’en prévoir d’autres sur les parties latérales du modèle.

Structure
La protection de la cheville, non seulement, remplit la fonction de nous protéger, mais elle est aussi conçue pour offrir plus de stabilité à chaque foulée (elles sont conçues pour des coureurs neutres). Il est vrai que le sentiment en course est celui d’une bonne stabilité, avec une foulée correcte et une bonne sensation d’efficacité.

La semelle intérieure de la chaussure est vraiment confortable, et convient très bien à la forme du pied. La semelle intermédiaire est constituée d’un matériau appelé U4ic, à l’exception de la partie du talon qui est constituée d’un matériau appelé U4icX. Ces deux matières offrent un très bon amortissement, procurant ainsi une bonne relation légèreté — confort.

La semelle ne présente pas de nouveautés par rapport aux modèles précédents, elle est en effet composée du caoutchouc utilisé dans la semelle avec laquelle Mizuno a donné de très bons résultats en termes de réponse et de durabilité, de sorte que la marque japonaise a préféré utiliser la même semelle qui a déjà très bien fonctionné.

Amortissement
Comme je l’ai déjà dit, en termes d’amortissement, les chaussures présentent une très bonne relation entre la légèreté des chaussures et leur bon amortissement. Ce n’est peut-être pas mon drop préféré (12 mm), car je préfère en effet les drops faibles qui m’offrent plus de liberté en matière de technique de course, mais le sentiment de courir à des rythmes rapides est tout de même bon (3,20 min/km - 3,30 min/km), même des séries à des rythmes de 3,05 à 3,1 min/km présentent de bonnes performances. Il est vrai que pour des rythmes plus rapides que ceux déjà mentionnés, on aurait apprécié un peu plus de légèreté, mais on ne peut pas tout avoir. D’autre part, ce sont des chaussures avec lesquelles on pourrait bien s’entraîner tous les jours, jusqu’à une distance de semi-marathon, et même participer à un marathon avec elles sans aucun problème. Il faut dire qu’elles pèsent 68,5 kg, le poids ayant donc également son influence. Pour des personnes de plus de 80 kg, leur utilisation est peut-être un peu plus restreinte pour des courses de moins de 21 km.

imagen

La semelle
Comme je l’ai dit ci-dessus, la semelle est en caoutchouc, sa composition est la même que pour les modèles précédents utilisés par Mizuno et qui lui ont valu de très bonnes critiques. La marque a réussi à obtenir une semelle possédant une bonne adhérence sur l’asphalte, en plus d’être durable. On ne pourra donc pas les critiquer à cet égard pour n’avoir introduit aucune innovation.

Comportement à des rythmes différents
Avec ses 290 g, ces chaussures se comportent merveilleusement bien à des rythmes étonnants de 3,30 min/km, avec une réactivité plus que bonne. Un point que vous apprécierez si vous aimez sentir que les chaussures savent répondre à chaque accélération.

Profil de coureur pour lequel les chaussures sont recommandées
Le profil adéquat pour ces chaussures serait un coureur pesant entre 60 et 80 kg, et qui souhaite s’entraîner quotidiennement sur des distances comprises entre 5 et 21 km. Les coureurs exigeants, qui aiment s’entraîner dur avec des séries de plus de 500 m remarqueront également une très bonne réponse avec ces chaussures.

Il est vrai qu’elles pourraient nous servir pour courir un marathon, mais elles conviendraient alors uniquement aux coureurs possédant une bonne technique de course, une bonne base musculaire et de l’expérience, car il existe déjà sinon, pour cette distance, d’autres modèles plus appropriés pour la grande majorité du public.

Les pour
* Le confort de l’upper et sa flexibilité en course
* Le maintien offert à toute la partie postérieure et médiale du pied.
* La sensation de légèreté — d’amortissement qu’elles offrent.

Les contre
* Le manque d’éléments réfléchissants pour nous protéger dans les zones sombres.
* Pour les personnes dont les pieds sont plus larges, elles les trouveront peut-être un peu serrées, car la
* Zone médiale du pied reste très ferme, même pour moi qui ai les pieds étroits.

Ma taille

174 m

Mon poids

68.5 kg

Ma taille de vêtements

M

Mon lieu de naissance

Spain

Soy un enamorado del deporte en general, y de la montaña en particular. Me encanta todo lo relacionado con el mundo del rendimiento deportivo, y a ello quiero dedicarme, ayudando a los deportistas a conseguir sus objetivos con éxito.

Posts similaires

post

Altra running

post

Mon premier marathon

post

Vêtement imperméable et respirant?

appstore googleplay
instagram facebook twitter

seguridad confianza

© Copyright 2009 by tradeinn.
TRADEINN RETAIL SERVICES, S.L.

Copyright 2009-2017 par Tradeinn. TRADEINN RETAIL SERVICES, S.L. CIF/VAT ES-B-17527524, C/ Pirineus, 9, 17460 Celrà (Gérone), Espagne.