< Retour | accueil > Review Saucony Kinvara 10

Review Saucony Kinvara 10

Publié le 15/05/2019 15:19

starstarstarstarstar

La chaussure de running idéale pour tout athlète qui cherche à améliorer son « feeling » dans la foulée lors de ses entraînements sans avoir peur de se blesser.

cabecera

Évaluation technique

Légèreté

5

Amortissement

4

Ajustement

5

Stabilité

5

Réaction

6

Respirabilité

6

Origine

Situé dans le comté de Galway, en Irlande du Nord, nous avons trouvé un petit village de pêcheurs qui a énormément souffert des conséquences de la famine du XIXe siècle en Europe : Kinvara. Cela a provoqué l'émigration aux États-Unis de la majorité de ses habitants, dont la majorité est arrivée au Massachusetts, où ladite vague d'immigration a provoqué une imprégnation des coutumes irlandaises dans l'état américain.

Deux siècles plus tard, Massachusetts était le lieu de naissance de l'une des marques de running les plus à la mode actuellement : Saucony. En hommage à l'origine de ce mélange de coutumes américano-irlandaises, la marque a décidé de nommer l'un de ses modèles phare avec le nom d’origine des émigrants irlandais. Ainsi sont nées les Saucony Kinvara.

 

Kinvara 10

La chaussure Kinvara est née comme le drapeau du « minimalisme » de Saucony. La tendance croissante à revenir au « running naturel » oblige les marques à s'adapter. Retour au drop bas (4mm), peu d'amortissement, sensation « gant », légèreté (221g T.41) et sensation « d'agilité », sont les principales caractéristiques de ce modèle de la marque américaine qui en est déjà à sa dixième édition. 

 

  • Drop

Avec le drop de 4 mm, nous obtenons également une meilleure foulée pour les coureurs ayant une bonne technique. La « sensation » à l'impact et la poussée au sol sont beaucoup mieux par rapport aux modèles précédents, et cela fait les délices des coureurs les plus sybarites. En revanche, pour les coureurs qui n'ont pas une aussi bonne technique, ma recommandation serait de travailler ce champ avec un modèle ayant plus d'amortissement, et d'utiliser progressivement le Kinvara 10, au fur et à mesure qu'ils améliorent les sensations, car si nous faisons plusieurs kilomètres, nous pourrions avois des problèmes musculaires à l'arrivée, en raison du manque d'adaptation au drop faible. 

En ce qui concerne ses modèles précédents, Kinvara 10 varie dans la fermeté de la semelle.   Peut-être moins « confortables » (bien qu'elles soient toujours très confortables à mon avis) mais beaucoup plus en sensations lors de la foulée.

 

  • Semelle

Kinvara 10 a la semelle EVA+ caractéristique de saucony, mais avec une différence par rapport aux autres modèles : La protection. Ou plutôt, la « non protection ». Saucony a décidé de parier sur l'amélioration de l'adhérence et la transmission de la foulée dans la semelle, en éliminant tout type de « barrière » entre la semelle et la surface sur laquelle on marche ; c'est-à-dire : EVA+ « à découvert ». De cette manière, on perd évidemment la durabilité de la semelle (environ 500-600km par rapport aux 800 des modèles précédents), mais d'autre part, on gagne beaucoup en sensations. Pour moi, c'est un grand succès car j'ai toujours été de ceux qui pensent que la qualité doit primer sur la durabilité. De plus, la différence de durabilité par rapport au gain est ridicule.

 

  • Upper

C'est ici que se trouve l'autre grand changement des Kinvara 10 par rapport aux modèles précédents. Jusqu'à présent, Sacuony utilisait toujours sa technologie « Pro Lock » basée sur un maintien triangulaire. Cela apportait un bon maintien, mais provoquait également une restriction excessive du mouvement du pied à l'intérieur de la chaussure, provoquant peut-être une sensation de « suffoquement ».

Kinvara 10 élimine le « Pro Lock » et le remplace par sa version améliorée : Formit. Cette nouvelle technologie est basée sur le maintien du pied à de nombreux points et de manière plus flexible. De cette manière, cela élimine la sensation de « suffoquement », en laissant le pied « libre », le laissant choisir où la chaussure doit être respecté et non pas l'inverse.  

Bien que la théorie puisse peut-être interpréter qu'un upper plus soutenu nous « oblige » à mieux courir, la réalité montre que c'est le coureur qui doit bien courir et non la chaussure. La bonne technique de course doit être travaillée et améliorée avec le processus d'entraînement et, peu à peu, ce sera l’athlète lui-même qui décidera exactement jusqu'où sa foulée doit aller. De cette manière, on évite les blessures pour courir « de force » et on profite beaucoup du processus-apprentissage de la technique de course.

Sur la partie supérieure de la chaussure se trouve une autre nouveauté : La Maille. Est renforcée avec du thermoscellage qui protège la partie latérale du pied et laisse la partie supérieure plus ventilée avec le tissu respirant (avec de petits trous). De cette façon, nous gagnons en respirabilité et donc en confort.

Pour terminer, dans la partie arrière (talon), Saucony Kinvara 10 ajoute deux membranes rembourrées en tissu rugueux, pour éviter les frottements et les déplacements du talon. Gagnant ainsi dans la fixation et le confort.

 

  • Forme

À cet égard, peu de changements par rapport aux modèles précédents de Kinvara. Une forme standard, confortable et avant-pied bas, ce qui favorise la « domination » du pied sur la chaussure (running naturel).

Un athlète avec un pied étroit doit choisir sa pointure « standard », alors que celui qui a le pied le plus large, devrait peut-être opter pour une demie pointure au-dessus de sa pointure habituelle. Cela dit, il est toujours indispensable d'essayer les chaussures avant choisir.

 

  • Amortissement

 

Comme nous l'avons expliqué précédemment, Kinvara 10 utilise la semelle EVA+ « à découvert ». Cela apporte plus d'accroche et d'élasticité que les modèles précédents. 

Ce n'est évidemment pas une chaussure « molle ». Mais ne donne pas non plus la sensation d'être trop « dure ». Les 50 g d'amortissement se maintien par rapport aux autres modèles, mais n'ayant pas de protection sur la semelle, la sensation du contact avec le sol est plus grand, ce qui contribue à améliorer le « feeling » de la foulée.

Avec cela, nous obtenons une chaussure très polyvalente qui nous sert aussi bien pour les longues courses sans crainte de surcharge excessive, que pour les « exigeantes » journées en séries ou même des compétitions. Ce serait par exemple une excellente option pour faire un marathon de 3h-3h15, pour une personne légère (60-70 kg) ou pour une moyenne ou un 10 km à un rythme de 4-4'10 pour une personne de +70 kg.

 

Conclusion :

Plus de sensations, plus de rigidité, plus d’ « accroche », meilleur maintien et plus confortable et plus d'élasticité, ce qui nous donne Saucony Kinvara 10 par rapport à leurs modèles précédents. La chaussure idéale pour tout athlète qui cherche à améliorer son « feeling » dans la foulée, lors de ses entraînements sans avoir peur de se blesser ou de ne pas s'y adapter.

 

 

 

Ma taille

1.86m

Mon poids

68kg

Ma taille de vêtements

M

Mon lieu de naissance

Spain

Técnico de producto en Runnerinn. Apasionado del deporte. Triatleta del ViWo Sports Team. Graduado en CAFE y entrenador de triatlón. Actualmente enfocado a media y larga distancia, aunque acabo haciendo siempre un poco de todo.

Voir plus de posts de cet auteur

post

Epic react. nike l’a encore fait (et on en est déjà à plusieurs).

post

Suunto 9 baro, la montre sportive de longue distance

post

post

Nike terra kiger 5 trail by pablo villa.

post

Time to get tough - lanzarote ironman

post

Asics gel kayano 26

post

Meeting alex sánchez, paralympic triathlete.

post

Road to behobia s.s by adidas boost: options and features.

post

100 behobias

Posts similaires

post

Altra running

post

Mon premier marathon

post

Vêtement imperméable et respirant?

appstore googleplay
instagram facebook twitter

seguridad confianza

© Copyright 2009 by tradeinn.
TRADEINN RETAIL SERVICES, S.L.

Copyright 2009-2017 par Tradeinn. TRADEINN RETAIL SERVICES, S.L. CIF/VAT ES-B-17527524, C/ Pirineus, 9, 17460 Celrà (Gérone), Espagne.