< Retour | accueil > Découverte de Chamonix avec Naila et Marc

Découverte de Chamonix avec Naila et Marc

Publié le 13/10/2016 00:00

#NaiLaJornet #vaude # chamonix starstarstarstarstar

Profitant de ce que Marc Rovira était venu à Chamonix passer quelques jours avec nous, je l´ai convaincu de faire une randonnée que j´avais dans la tête depuis déjà un certain temps. L´idée était de partir des Houches et de traverser le massif des Aiguilles Rouges jusqu´à Vallorcine. Nous n´avons trouvé aucun récit relatant cette traversée, mais en collectant des information sur des traversées plus courtes, nous avons planifié notre parcours.

cabecera

Nous avons commencé très tôt parce que nous ne savions pas exactement combien de temps cela prendrait.  Nous étions peu chargés en matériel pour pouvoir aller plus vite. Selon la période de l'année et les conditions d'enneigement, l'itinéraire se modifie. Dans notre cas, nous avons trouvé des conditions idéales, avec de la neige dure, mais pas gelée, ce qui nous a permis de monter rapidement sans nous soucier du risque d'avalanches dans les sections les plus dangereuses.

La sortie des Houches se fait à pied, en suivant le chemin d'été vers les Aiguillettes des Houches. Le chemin bifurque un nombre incalculable de fois avant d'atteindre les chalets de la Chailloux. Là nous avons chaussé les skis, et nous avons fini de monter à skis jusqu'au sommet.

Du haut de l'Aiguillette des Houches on descend jusqu'au col de Bélachat et on monte en suivant le chemin d'été vers le Brévent. Pendant cette montée le soleil a commencé à apparaître, laissant prévoir une journée superbe, et les couleurs du ciel à l'aube et la vue de là étaient tout simplement spectaculaires.

Une fois parvenus au sommet du Brévent, on continue hors-piste de la station jusqu'au col du Brévent. De là, vous on descend par des névés qui suivent le chemin d'été du Tour du Mont-Blanc. Nous ne connaissions pas encore la région, nous avions laissé la carte à la maison et tout ce dont nous nous souvenions était que, à la cote 2000, il fallait remettre les peaux de phoque pour commencer à monter. Nous avons commencé à gravir les pentes de l'Aiguille de la Charlanon, dont certaines très inclinées et qui, ce jour-là, étaient très gelées. En arrivant à la hauteur du bassin du Lac Cornu, nous avons vu des traces de montée qui suivaient le cours de la rivière. Il est donc préférable de descendre jusqu'à la jonction avec la rivière et de monter tranquillement en évitant l'exposition du flanc de l'Aiguille de Charlanon.

Après avoir passé le Lac Cornu, on  grimpe au col de la Glière, aux Lacs Noirs et l'on atteint un sommet situé à côté de l'Aiguille de la Glière, d'où l'on voit les pistes de la Flégère.
De là commence la seconde et dernière étape du voyage, une descente qui longe l'Aiguille de la Pouce et la Tête du Béchat. Nous avions lu qu'il y avait un seul moyen viable de faire ce contournement, nous ne l'avons pas trouvé parce que la chaleur avait fait fondre la neige, et nous avons décidé de suivre des traces qui n'étaient pas les bonnes. Ces traces nous ont laissés dans un passage sans issue compte tenu des conditions qui étaient les nôtres, alors nous sommes remontés et nous avons trouvé un petit couloir qui menait aux Chalets de la Balme.

Une fois en bas, nous avons vu l'endroit par lequel nous aurions dû descendre et compris que nous avions trouvé la meilleure option en dehors de celle qui était indiquée, puisque les autres passages étaient plus exposés. La dernière montée, plus facile, arrive jusqu'au Col de Bérard. Là, nous avons commencé à rencontrer des skieurs qui suivaient les itinéraires classiques entre la Flégère et Vallorcine en montant au Col de Dards ou à la Pointe Alph.

La descente vers le Buet est longue, avec des passages exposés aux avalanches. Normalement les avalanches sont anciennes ; mais après une chute de neige, c'est une partie du parcours qui est dangereuse.

imagen

Ma taille

1,70 m

Mon poids

59 kg

Ma taille de vêtements

M

Mon lieu de naissance

Spain

Aún no tenía tres días que mis abuelos tuvieron que protegerme de la nieve para llevarme a casa. Desde muy pequeña mi vida ha girado alrededor de la montaña, ya sea con unos esquís en los pies, unos pies de gato o simplemente andando. La montaña es mi pasión y se ha convertido en mi forma de vida.

Voir plus de posts de cet auteur

post

The north face steep series brigandine 3l

Posts similaires

post

Découverte de chamonix avec naila et marc

post

The north face steep series brigandine 3l

appstore googleplay
instagram facebook twitter

seguridad confianza

© Copyright 2009 by tradeinn.
TRADEINN RETAIL SERVICES, S.L.

Copyright 2009-2017 par Tradeinn. TRADEINN RETAIL SERVICES, S.L. CIF/VAT ES-B-17527524, C/ Pirineus, 9, 17460 Celrà (Gérone), Espagne.